Notre
démarche

Taobourse, émanation du Yi King, apporte une réponse concise à toute demande provenant d'une personne qui désire acheter, conserver ou vendre des actions en bourse.
Le Yi King qui est issu de la sagesse chinoise, a traversé les siècles, les millénaires. Des millions de personnes le sollicitent non seulement pour prédire l'avenir mais également en tant que conseil dans les domaines les plus variés de la vie  courante : coeur, affaires…
Le Yi King propose des pistes sur l'état actuel du monde et ses évolutions possibles et  joue le rôle d'un oracle qu'on consulte avant de prendre une décision sur une question difficile.
Pourquoi ne pas le solliciter dans le domaine spécifique de la bourse ?

Taobourse reprend les 64 hexagrammes du livre des transformations (« Le Yi King » Richard Wilhem).

Chaque oracle (hexagramme) comprend :
- Son nom chinois et sa signification.
- L'hexagramme
- L' image : Représentation de ce qui sera. Elle porte les germes de ce qui sera.
- Le jugement : Interprétation de l'image dans le domaine spécifique de l'investissement boursier sous forme de conseil.
Le consultant doit clairement poser sa question.
Exemples de questions :
- Quel sera le comportement de telle action aujourd'hui, dans quelques jours, pour le court terme ou à plus long terme ? (il est important de bien préciser le temps).
- Quel est l'avenir de mon portefeuille en achetant telle action pour le court terme, le long terme? Il se peut que la réponse ne corresponde pas au désir du consultant. Cependant, le jugement donne une indication pour atteindre malgré tout l'objectif voulu.

Solliciter TAOBOURSE vous aidera à prendre votre décision. Il deviendra votre « sage ». Il vous aidera à « travailler » votre intuition. Ce quelque chose qui au-delà de l'étude des fondamentaux d'une société ou de toute analyse graphique vous confortera ou vous aidera dans votre décision.
Bien entendu, chacun a tout loisir de “compléter”  les oracles en se référant au texte complet traduit par Richard Wilhem ou à toute autre source fiable.


Quelques extraits du livre des transformations « YI KING » de Richard Wilhem :

Page 3 (Introduction) : « …la vie chinoise tout entière est imprégnée par le Yi King jusque dans ces aspects quotidiens. Lorsqu’on parcourt une ville chinoise, on peut voir çà et là, à un coin de rue, un devin assis à une table recouverte proprement, pinceau et tablette à la main et prêt à tirer du vieux livre des conseils et des indications pour les menues nécessités de l’existence. De plus, les enseignes dorées qui ornent les magasins, panneaux de bois à fond de laque noire perpendiculaires aux maisons, sont recouvertes d’inscriptions dont le langage fleuri ne cesse de rappeler les pensées et les citations du Yi King. Même les gouvernants d’un Etat aussi moderne que le Japon, qui se distinguent par leur subtile prudence, ne dédaignent pas de recourir, dans les moments difficiles, aux conseils du vieux livre sacré. »

Pages 11 et 12 (I. Usage du livre des transformations § b intitulé « le livre de sagesse ») : «…tout ce qui survient dans le monde visible est l’effet d’une « image », d’une idée du monde invisible. Par suite, tout phénomène visible n’est pour ainsi dire qu’une copie d’un événement suprasensible : cette copie est, au point de vue du déroulement temporel, postérieure à l’événement suprasensible qu’elle reflète. Ces idées sont accessibles par intuition immédiate aux saints hommes  et aux sages en contact avec les sphères supérieures. Ces saints personnages sont capables d’intervenir de façon décisive dans les événements du monde. Ainsi l’Homme constitue avec le ciel le monde suprasensible des idées et, avec le terre, le monde corporel de la sphère visible. Ces trois principes forment la triade des puissances primordiales. »

Cette triade nous la retrouvons dans l’art floral japonais, Ikebana, où la composition d’un bouquet se structure autour du triptyque Ciel-Homme-Terre. Mariage du visible et de l’invisible.

« Cette doctrine des idées est utilisée dans deux sens distincts. Le Yi King présente les images des phénomènes et, avec elles la formation des états in statu nascendi (dans leur état de naissance). Discernant les germes grâce à son aide, l’homme apprend à prévoir l’avenir de même qu’à comprendre le passé. Ainsi les images qui sont à la base des hexagrammes servent également de modèles pour agir de la manière voulue dans les situations indiquées. »

« Outre les images, il existe un troisième élément capital : le jugement. Grâce à lui, l’image reçoit pour ainsi dire la parole. Les jugements indiquent si une action apporte avec elle fortune ou infortune, remords ou humiliation. Ils mettent ainsi l’homme en mesure de renoncer éventuellement à une action qu’aurait suscitée une action donnée, dans le cas où cette action doit se révéler néfaste, et de se rendre ainsi indépendant de la contrainte des événements. Le livre des transformations offre au lecteur, dans ces jugements et dans les explications qui s’y sont ajoutées depuis l’époque de Confucius, le trésor le plus achevé de la sagesse vitale de la Chine. Il lui permet ainsi d’avoir une vue d’ensemble sur les différentes formes que revêt la vie et, grâce à cette vision, le rend capable de façonner organiquement son existence en pleine souveraineté, de manière à se mettre en harmonie avec l’ultime Tao qui est au fond de tout ce qui existe. »



Accueil - Yi King - Gagner - Conseiller - Investir - Prévoir


Tao Bourse